AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Drusilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Drusilla   Sam 15 Aoû - 14:41

• Veuillez décliner votre identité.




There is only a blood of really importin

» Nom : Perdu dans les méandres d'une mémoire capricieuse. Mais qu'est-ce qu'un nom après tout ? Qu'importe comme on la nomme, Dru reste cette créature sanguinaire, sadique et tyrannique.
» Prénom : Drusilla
» Surnom :Dru, Darling, si vous êtes proches de la vampire...

• Ma vie n'est qu'une histoire.


    Elle s’était assoupie sans même s’en rendre compte, alors que son corps reposait sur l’herbe fraîche du jardin pendant qu’elle était tendrement bercée par le chant des oiseaux et que sa peau était baignée de la lumière chaleureuse d’un soleil d’été. Pourtant, malgré le cadre qui inspirait la plénitude, son sommeil était agité. Elle se réveilla, haletante et en sueur. Ses rêves laissaient présager un événement funeste. Elle avait rêvé d’un accident à la mine, qui ferait beaucoup de mort et ce cauchemar semblait trop réel pour être anodin. Depuis toute jeune, elle avait le pouvoir de prévenir les événements. Elle se souvenait entre autre, d’avoir pu sauver une petite fille de la noyade, alors qu’elle était tombée dans le puit, grâce à ce don.
    Se relevant, elle se précipita à l’intérieur de sa demeure et retrouva rapidement Carol, qui s’inquiéta bien vite en voyant la mine déconfite de sa fille dont les larmes inondaient les joues.

    Que se passe-t-il, Drusilla ?
    Ma mère… Si vous saviez… Si vous aviez vu l’horreur que j’ai aperçue ! La mine ! Tellement de morts. Elle les engloutira et ne nous rendra que leur dépouille.
    Soit plus claire, je ne comprends pas.
    Ça a recommencé, j’ai fait un rêve, tellement réaliste. Mère, une terrible catastrophe va s’abattre sur les mineurs, je dois les prévenir !

    Elle était tombée aux genoux de sa mère et la suppliait maintenant de bien vouloir lui laisser leur porter secours mais la Dame la retenait fermement. Elle qui était si tendre d’ordinaire, se montrait intraitable quand il s’agissait de ses pouvoirs. Ses traits dont émanait une quiétude sans égale s’étaient soudainement faits sévères, elle s’accroupit pour être à la hauteur de sa fille et parla d’une voix sèche qui lui allait fort mal.

    Le Malin se joue de toi ma Fille et il faut que tu lui résistes ! Seul Dieu devrait être capable de connaître l’avenir, si tu as en toi un tel pouvoir, il ne peut être que satanique ! Les voies du Seigneur sont impénétrables et si Dieu a choisi de rappeler ces hommes à lui, tu ne dois pas t’y opposer, comprends-tu ? Qui es-tu pour vouloir bouleverser les plans du Très Haut ?
    Mais mère, ils mourront tous si je n’agis pas !
    Qu’il en soit ainsi. Des choses plus graves encore arriveront si tu décides de défier le Seigneur ! Maintenant va vite te confesser avant de l’offenser d’avantage.

    La jeune fille se releva et séchant ses larmes, trouva le chemin de l’église. Drusilla était une fervente chrétienne et avait besoin de son passage quotidien au confessionnal. Rien ne comptait plus pour elle qu’entrer dans les bonnes grâces de Dieu et elle avait fait de la pureté une véritable obsession. Pourtant, jamais aucun repenti ne put supprimer la culpabilité qu’elle ressentit lorsque le drame se produisit, ce sacerdoce était bien trop lourd pour ses frêles épaules. Elle maudit alors de tout son être les pouvoirs maléfiques qui lui étaient accordés et tenta tant bien que mal de les refouler, sans grand succès.

    Bien qu’on se méfiait d’elle, à cause de ses étrangetés, les courbes chastement félines de la douce Drusilla n’étaient pas sans faire tourner les têtes et chavirer les cœurs. Pourtant, même si elle approchait à grand pas l’âge du mariage, elle rejetait chacun de ses prétendants. La prude créature ne désirait pas sacrifier son innocence aux mains d’un homme, elle l’offrirait à Dieu en espérant que son abstinence soit récompensée par la félicité. C’était sans compter sur un certain vampire, qui, s’il portait le masque de l’agneau était le plus dangereux des loups.
    Angelus, à qui l’étrange jeune femme n’avait pu échapper, se présenta à sa porte, un soir d’automne, peu après la tombée de la nuit. Il prétexta une fatigue insurmontable et une faim tyrannique. La candide humaine qui avait l’âme charitable lui ouvrit sa porte sans même se méfier, à son plus grand regret. Le plus cuisant des enfers s’ouvrit alors sous ses pieds.
    L’homme se transforma en monstre et munis de ses crocs féroces tortura un à un les membres de sa chère famille, prenant son temps pour ceux dont elle était particulièrement proche, comme sa jeune sœur, Anne, qu’elle adorait plus que tout et sa mère, qu’elle idolâtrait.
    Devenue vagabonde, on la retrouva plusieurs semaines après la tragédie dans les rues de Londres, sa ville natale. Depuis le terrible événement, qu’elle n’avait su apercevoir, elle se sentait lentement glisser dans la folie et avait peur de commettre des actes impardonnables. Voulant trouver un peu de soutien auprès d’un homme d’église, elle se réfugia dans la maison de Dieu et fit part au Père de ses malheurs, de ses visions et de ses doutes.

    Ma pauvre enfant, il est indéniable que tu es été marquée par le Diable ! Ton âme est perdue, créature impie ! Plutôt que de lutter contre ta nature, accepte-la et ose faire ce qu’elle t’inspire !

    Drusilla, qui ignorait que le prêtre était mort et que ce n’était autre que le vampire responsable de ses malheurs qui se trouvait derrière le grillage, fut terriblement troublée par son discours. Elle le supplia de lui pardonner et de la guider sur le bon chemin tandis qu’il restait sourd à ses appels. Elle prit une fois de plus la fuite et erra pendant plusieurs mois avant d’être repérée par une religieuse et d’entrer au couvent des « sœurs de la pitié ». Malgré les épreuves qu’elle avait endurées, la jeune demoiselle se refit une santé ainsi entourée dans ce cadre qui lui inspirait sécurité. Elle était même appelée à rejoindre les rangs des ferventes servantes du Seigneur, un honneur auquel elle n’osait plus penser. Le soir de son intronisation, une surprise colossale l’attendit. Son bourreau, accompagné par d’une autre vampire, fit irruption dans la pièce où se passait la cérémonie alors qu’elle allait prononcer ses vœux. Comme leur de leur première rencontre, un furieux carnage eut lieu, aucune des sœurs ne put fuir et elles succombèrent toutes à l’appétit des créatures de la nuit. Alors qu’elle se tairait dans un coin de la pièce, recroquevillée au maximum, se maudissant pour tous les malheurs qu’elle causait, le vampire alla la rejoindre et se livra au plaisir de la chair avec sa compagne ténébreuse, choquant la pauvre enfant par leur violence, leur bestialité. Le péché originel commit en la maison de Dieu par sa faute était une honte insupportable. Et la bête, contentée par ses méfaits laissa l’enfant sur le plancher, dans sa détresse la plus attendrissante, dans sa honte la plus troublante. Il l’avait salie à jamais, à cause de lui, les portes du paradis lui seraient refusées. La belle sentit son psychisme voler en éclat alors que son regard perdu et apeuré cherchait un autre survivant au carnage. Elle ne trouva que des corps exsangues et décharnés. Encore haletant, le vampire s’approcha d’elle et la somma de se lever. Tremblotante, elle s’exécuta, sachant déjà qu’il devait être l’heure d’expier, elle ne put réprimer quelques larmes qui tracèrent des sillons humides sur sa peau de lait. Angelus la blottit tout contre lui et lui offrit la plus douce des étreintes, ce qui contrastait avec la brutalité dont il avait preuve lors de leur première nuit. Ne voulant plus la voir lui échapper, il lui offrit son cadeau maléfique, l’immortalité.
    En cette froide nuit d’hiver, la pieuse Drusilla passa de vie à trépas et c’est une toute autre créature qui vit le jour au sein du couvent. Elle qui fut si douce, s’extasiait maintenant grâce à la violence, la débauche, au sang et à la folie. Elle fut l’une des vampires les plus meurtrières, maintes fois crainte et à raison, elle était l’une des plus puissantes, aussi. Montrant déjà quelques dispositions aux pouvoirs psychiques lors de son enfance, ceux-ci n’en furent que renforcés par sa nouvelle condition.

    Maintenant débarrassée de toute forme de culpabilité, Drusilla vivait pleinement avec sa malédiction, elle ne connut de meilleures années que celles passées en compagnie des vampires. L’âme noircie de notre impudique pécheresse souffrait tout de même d’une accablante solitude. Elle ne pouvait s’empêcher d’envier le couple que formaient les deux vampires. Elle aussi voulait un compagnon de route qui n’aurait d’yeux que pour elle. Ses souhaits allaient être rapidement exaucés puisque sa route ne tarda à croiser celle de William le Sanguinaire, poète déchu dont l’âme romantique sut toucher le cœur éteint de la Belle. Ensemble, ils rendirent visite à la mère de Spike, si Drusilla l’aurait appréciée en repas, l’avoir pour compagne de jeu était insupportable. Heureusement le vampire ne tarda à écourter l’immortalité de celle qu’il avait engendré. Fière de son compagnon, la Dame le présenta rapidement à ses deux compagnons et fut très excitée par la rivalité qui régnait entre les deux mâles de la troupe assassine.
    Avec Spike, Angelus et sa compagne Darla, ils formèrent un quatuor macabre et mortel pour les pauvres humains qui croisèrent leur route. Ils sillonnèrent une grande partie de l’Europe, voyageant de guerres en révoltes pour offrir carnages et tueries à ces joyeuses anarchies.


• Et toi ?....



    » Avatar, célébrité :
    » Pseudo, ou surnom :
    » Age :
    » Sexe : Fille [ ] Garçon [ ]
    » Que pensez vous du design ? :
    » Comment avez vous connu le forum ? :
    » Présence sur le Forum :

    [ ] TRES ACTIF (connexion tous les jours)
    [ ] ACTIF (minimum 4 connexions par semaine)
    [ ] PASSAGER ( deux a trois connexions par semaine)
    [ ] ASSEZ EFFACE (une voir aucune connexion par semaine)

    » Raisons pour lesquels vous viendrez vous connectez peu sur le forum :
    » Code du règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Drusilla   Sam 15 Aoû - 14:43

Soyez sages, mes doux agneaux et bientôt, vous connaîtrez la suite de ce conte diabolique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Drusilla   Sam 15 Aoû - 15:08

Bienvenue Drusilla bon début de fiche j'aime beaucoup ton histoire d'ailleurs si tu veut j'ai trouvé quelques avatars de drusilla alors je te les postes ici

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Willow Rosenberg

avatar

Messages : 332

Feuille de personnage
▌MES RELATIONS:
▌CAMP: Le Bien
▌CITATION: Qui si frotte si pique
MessageSujet: Re: Drusilla   Dim 16 Aoû - 0:07

Bienvenue Drusilla j'espère que tu te plaira ici Very Happy . Si tu a une question n'hésite pas a demandé a moi ou aux autres admins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buffy A. Summers
    SLAYER ADMIN ••
      Loving &&. Happy

avatar

Messages : 347

Feuille de personnage
▌MES RELATIONS:
▌CAMP: Le bien
▌CITATION: La chose la plus dure en ce monde, c'est d'y vivre
MessageSujet: Re: Drusilla   Dim 16 Aoû - 13:55

Bienvenue a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.bbactif.com
Buffy A. Summers
    SLAYER ADMIN ••
      Loving &&. Happy

avatar

Messages : 347

Feuille de personnage
▌MES RELATIONS:
▌CAMP: Le bien
▌CITATION: La chose la plus dure en ce monde, c'est d'y vivre
MessageSujet: Re: Drusilla   Ven 21 Aoû - 19:51

Je suis vraiment désolé mais tu va devoir prendre un autre personnage tu a mi trop longtemps a faire ta fiche est une autre personne a prit le personnage

_________________
The most difficult thing
in this world it is to live there.
A smile can hide different feelings
but one discover them in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.bbactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Drusilla   

Revenir en haut Aller en bas
 

Drusilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEUX :: archives -